Les garçons de l’été de Rebecca Lighieri

La famille Chastaing est de celle qu’on envie. Une famille heureuse et unie à qui tout réussi. Un père aimant, une mère dévouée, trois enfants aussi beaux qu’intelligents. Mais cette belle unité va voler en éclat. Alors que Thadée et Zachée, les deux garçons, sont partis faire du surf à la Réunion, un drame terrible survient. Thadée se fait attaquer par un requin et devra être amputé d’une jambe. Ce drame initial va ouvrir la porte au mal qui se tenait tapi derrière la porte de cette famille si radieuse emportant chacun des membres dans une terrible tragédie. La vie qui avait jusque-là semblé si douce et tranquille se transforme alors en véritable enfer, les mensonges bien enfouis font surface et les véritables personnalités se révèlent. 

Rebecca Lighieri entraîne son lecteur dans un récit qui tient à la fois du drame psychologique et du roman d’épouvante. Sur ce fond de paysages de carte postale, de surf et de jeunesse insouciante, l’auteure fait lentement et subtilement monter la tension et fait naître la peur. En donnant la parole à ses personnages au fil des chapitres, Rebecca Lighieri démonte le mécanisme du mensonge et dévoile les multiples facettes de chacun d’entre eux. Le pire étant Thadée qui se révèlera un être dénué d’empathie et d’une cruauté sans borne. 

“Je suis sûr que le goût de la vie lui reviendra par-là, par ces plaisirs élémentaires : glisser, flotter, se prendre des bons tubes, sentir le vent, les embruns, le soleil sur sa peau. S’il recommence à surfer, il cessera d’être cette araignée pâle, tapie au-dessus de nos têtes dans sa chambre sous les toits. Il cessera de diffuser ce venin dont toute la famille est insidieusement intoxiquée.” 

Ce livre fait partie de ceux pour lesquels il m’est difficile de dire clairement si je l’ai aimé ou pas. J’avoue avoir ressenti quelques petites irritations et trouvé certains passages un peu longs. La découverte touristique de la Réunion par Mylène, la mère des enfants, m’a parue totalement superflue comme les innombrables descriptifs des figures de surf même s’il s’agit de la passion des deux garçons et de l’un de leurs territoires de compétition. Certains dialogues m’ont semblés assez factices, et notamment ceux entre les plus jeunes car truffés de mots ou d’expressions générationnelles qui veulent certainement rendre le récit plus véridique mais qui m’ont agacée.  

Indépendamment de cela, l’intrigue est bien menée, distillant lentement son poison, amenant le lecteur dans un univers de plus en plus sombre à mesure que le roman avance et que le côté machiavélique de Thadée prend de l’ampleur. La fin pourra, au choix, paraître totalement invraisemblable ou parfaitement réussie. Je dois dire que j’oscille entre les deux sans parvenir à trancher. Une lecture en demi-teinte donc en ce qui me concerne

Les garçons de l’été – Rebecca Lighieri (Editions Folio – avril 2018) 

6 commentaires sur “Les garçons de l’été de Rebecca Lighieri

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s