Top 10 des romans étrangers

Dans ce classement il y a des livres qui m’ont émue, fait rire, passionnée ou qui m’ont fait réfléchir.

Le Monde selon Garp de John Irving : j’ai appris qu’on pouvait mettre de l’humour dans la littérature

Seul dans Berlin de Hans Fallada : des gens ordinaires confrontés à une époque terrifiante

Tout ce que j’aimais de Siri Hustvedt : j’ai eu envie de devenir une artiste new-yorkaise

Les Vestiges du Jour de Kazuo Ishiguro : heurs et malheurs d’un majordome digne en toute occasion

Il faut qu’on parle de Kevin de Lionel Schriver : un livre terriblement angoissant

Chroniques de San Francisco de Amistead Maupin : un livre qui, sous couvert d’humour, amène à réfléchir sur la tolérance face à la différence

La place du cœur de Steinunn Sigurdardóttir : un périple féminin à travers l’Islande

L’Etat des lieux de Richard Ford : un portrait de l’Amérique à travers l’histoire d’un anti-héros lucide et drôle

Le Théâtre de Sabbath de Philip Roth : le livre qui m’a fait connaître cet auteur incontournable

L’Art de la Joie de Goliarda Sapienza : un livre d’une rare densité, à lire et à relire