Les Livres de Jakób de Olga Tokarczuk

Couverture.jpgLe sous-titre de ce roman est « Ou Le Grand Voyage à travers sept frontières, cinq langues, trois grandes religions et d’autres moindres.« 

Et c’est à un voyage foisonnant et passionnant que nous convie Olga Tokarczuk, dans les pas de son personnage principal, Jakob Frank, juif converti à l’Islam puis au Christianisme, considéré comme un messie par ses adeptes, habile manipulateur, mystificateur sublime, personnalité charismatique haute en couleurs et complexe. Jakob Frank est tout cela à la fois, et son histoire qui court sur près de 1 000 pages est tout simplement hallucinante !

« Cette épopée universelle sur l’émancipation, la culture et le désir est une réussite absolue : elle illustre la lutte contre l’oppression, en particulier des femmes et des étrangers, mais aussi contre la pensée figée, qu’elle soit religieuse ou philosophique. »

Soyons clair, ce livre représente un véritable défi littéraire pour l’auteur comme pour le lecteur, et indéniablement pour sa traductrice ! Il s’agit d’une lecture exigeante, mais à laquelle j’ai pris un plaisir immense. Olga Tokarczuk nous conte avec un souffle romanesque sans pareil l’itinéraire de cet étrange « messie » et de sa secte au cœur de l’Europe des Lumières, en plein XVIIIème siècle. Cette épopée flamboyante est admirablement construite et totalement captivante. L’érudition époustouflante de l’auteure reste toujours accessible au lecteur.

« Jakób ne parle jamais comme les sages, avec de longues phrases compliquées dans lesquelles il y a une multitude de mots rares et précieux et qui renvoient en permanence à des écrits par des citations. Il parle avec clarté et brièveté comme quelqu’un qui vit du commerce sur la place du marché ou du transport par charrette. »

Ce récit nous plonge au cœur de l’histoire et de la vie de la Pologne du XVIIIème siècle et dans la vie quotidienne de ses habitants mais aussi au sein du système initié par Jakob Frank et de ses idées subversives. Cet éclairage passionnant se lit comme une odyssée fantastique et laisse le lecteur se faire sa propre opinion sur ce Jakob Frank aussi fascinant que mystérieux et controversé. Un manipulateur génial, un esprit libre, un profiteur sublime, en tous les cas un personnage qui ne laisse personne indifférent, ses adaptes comme ses ennemis.

Le travail de la traductrice, Maryla Laurent, est indéniablement à souligner. Elle a su rendre tout le charme et la quintessence de l’œuvre d’Olga Tokarczuk, ce qui n’est pas une mince prouesse !

Je dois aussi avouer que c’est un livre qui gagne très certainement à être lu dans sa version papier, car il comporte un nombre assez conséquent de reproduction de gravures qui proviennent en majorité des collections de la Bibliothèque Ossolineum de Wroclaw. Et la liseuse ne rend sans doute pas justice au travail de mise en page et d’impression.

Au final, un livre qui laisse une forte impression, tant par le travail qu’il représente que par l’originalité du personnage.

Les Livres de Jakob – Olga Tokarczuk (Editions Noir sur Blanc – septembre 2018)

Prix Nike 2015 (Pologne) – Prix Transfuge 2018 du Meilleur roman européen – Finaliste Prix Femina étranger 2018

Merci à NetGalley France et Editions Noir sur Blanc pour cette lecture de la rentrée littéraire.

2 commentaires sur “Les Livres de Jakób de Olga Tokarczuk

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s