D-Day : les soldats du débarquement de Giles Milton

De l’opération Overlord qui sonna le début de la libération de la France, on pense tout savoir ou presque. Mais le débarquement du 6 juin 1944 en Normandie prend de nouvelles couleurs sous la plume de Giles Milton qui nous fait revivre avec force cette journée cruciale.

Sous la forme d’un docu-fiction qui laisse une large place aux témoignages de ceux qui ont vécu ces heures fatidiques, il nous entraîne à bord des avions et des navires qui ont abordé les côtes françaises, débarquant et larguant des combattants courageux voués à la mort ou à des blessures irréversibles.

« L’eau ne leur arrivait plus qu’à la cheville, le sable sous leurs pieds devenait plus ferme. Encore quelques pas, et Schroeder fut sur la plage. Ce fut un moment historique. Il était le premier soldat du débarquement naval à mettre le pied en Normandie. »

En donnant la parole aux survivants anonymes, aux soldats américains, britanniques, canadiens mais aussi allemands et aux habitants et résistants français, aux médecins et infirmières, aux radiotélégraphistes… il éclaire les événements d’une nouvelle lumière et leur donne une réalité à la fois terriblement violente et humaine.

Avec cet ouvrage magistral, très détaillé et documenté, Giles Milton redonne toute leur place aux soldats sans grade ou aux grades subalternes qui ont combattu et qui ont libéré la France et fait que la guerre s’achève. Il rend palpable la tension, la peur mais aussi l’incroyable optimisme et la bravoure qui ont conduit ces soldats sur les plages normandes. Ce qui est aussi particulièrement frappant est la jeunesse de tous ces soldats, souvent à peine âgés d’une vingtaine d’années et qui se sont sacrifiés.

« Lors des premiers combats, les risques n’avaient pas été pris par les généraux bardés de médailles ni par les chefs d’état-major, mais par les petits lieutenants, les sous-officiers héroïques, les sans-grade. « Le vrai courage se trouve chez ceux qui croient qu’il y a des choses dans la vie qui valent la peine qu’on se batte pour elle et qu’on meurt pour elle. La bravoure ne s’achète pas, et on ne fabrique pas les héros à la chaîne. » »

Si on en connaît l’issue, le débarquement est pourtant décrit ici avec une telle intensité qu’on vit de véritables moments de suspens dans les pas de tous les protagonistes qui incarnent magnifiquement ce récit.

Un livre à lire comme un vibrant hommage à ceux qui ont combattu pour la liberté.

D-Day : les soldats du débarquement – Giles Milton (Editions Noir sur Blanc – avril 2019)

2 commentaires sur “D-Day : les soldats du débarquement de Giles Milton

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s