Hôtel Berlin 43 de Vicky Baum

1943 dans un palace Berlinois, plusieurs personnages se croisent alors que la ville est soumise aux bombardements des forces alliées et au rationnement. Généraux, diplomates, membres du personnels, civils ou héros de retour du front mènent une ronde bien orchestrée alors que la victoire semble de plus en plus hors de portée. Lisa Dorn, actrice égérie du Troisième Reich, réside dans cet hôtel et alors qu’elle entretient une relation avec un général sa route va croiser celle de Martin Richter, étudiant révolté et traqué par la Gestapo. Une rencontre qui va faire vaciller les certitudes de la jeune femme et l’entraîner sur de nouveaux chemins.

Quelle belle et riche idée que de rééditer ce livre de Vicky Baum, sorti initialement en 1944 dans une nouvelle traduction fidèle au texte d’origine.

Livre visionnaire sur l’effondrement du Troisième Reich, ce récit met en scène des hommes et des femmes pour la plupart aisés qui cherchent à se sortir d’une situation perdue.

“Comme le général von Dahnwitz, Herr Schmidt et des millions d’autres Allemands, le baron avait servi sous trois drapeaux allemands différents : le noir blanc rouge du Kaiser et de l’Empire, le noir rouge et or de la brève République, et la croix gammée du Troisième Reich. Il avait juré allégeance aux trois sans croire en aucun.”

Ramassés en 280 pages, les événements se déroulent en un lieu unique et sur deux jours, dans ce 5 étoiles de Berlin où tous tentent de conserver les apparences dans une sorte d’illusion collective que chacun entretient à sa façon. Ou se préparent à affronter une fin qui s’annonce et les conséquences qui en découleront.

Ce roman remarquable met en scène avec beaucoup de réalisme ce moment charnière où l’histoire bascule et entraîne avec elle des personnages aux destins totalement différents.

Il démontre surtout la capacité d’anticipation et la profonde lucidité de Vicky Baum qui décrit ici ce qui n’arrivera qu’après l’écriture de son livre. L’auteure y ajoute un ressort sentimental avec la relation qui s’installe entre Lisa et Martin mais ce qui se joue ici va bien au-delà de la relation amoureuse de ces deux héros.

Ce roman est tellement réaliste qu’on en oublie parfois que les protagonistes sont des personnages de roman sortis de l’imagination de Vicky Baum !

Hôtel Berlin 43 – Vicky Baum / Traduction de Cécile Wajsbrot (Editions Métailié – septembre 2021)

19 commentaires sur “Hôtel Berlin 43 de Vicky Baum

      1. Je crois que ce sont 2 romans différents. Shangai Hotel se passe dans les années 30 au moment où le Japon attaque la ville et neuf personnes présentes dans l’hôtel sont tuées par une bombe. C’est l’histoire de ces neufs personnages qui sont racontées (d’après le résumé trouvé sur Babelio 😉). Le propos de Hotel Berlin 43 est différent. Mais je m’aperçois que Vicki Baum a une vraie passion pour les hôtels puisqu’elle a aussi écrit Grand Hotel !

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s