Division Avenue de Goldie Goldbloom 

Surie Eckstein vient de fêter ses cinquante-sept ans. Mère de dix enfants et heureuse grand-mère de pas moins de trente-deux petits enfants, Surie a eu jusqu’ici une vie bien remplie. Très impliquée dans la vie de son quartier juif hassidique de New-York, elle est respectée de tous et très aimée de sa famille. La vie de Surie bascule lorsqu’elle découvre qu’elle est enceinte, et qui plus est de jumeaux ! Comment parler de cela à son mari et à ses enfants ? Comment ne pas prêter le flanc aux commentaires des habitants de son quartier ? Cette grossesse fait par ailleurs ressurgir en force le souvenir de son fils Lipa, qui lui aussi cachait un secret.  

Goldie Goldbloom dresse ici le magnifique portrait d’une femme pleine de contradictions, de doutes, de peines mais aussi d’amour pour sa famille, ses enfants et son mari avec qui elle a noué une belle complicité. Une complicité mise en difficulté par ce lourd secret que Surie n’arrive pas à partager et par la perte de leur fils que chacun vit à sa manière. 

“ Pour la première fois de sa vie, elle n’avait pas peur de tout ce qui était extérieur à la communauté. En place de la terreur habituelle, il y avait ce nouveau sentiment d’une curiosité circonspecte envers le monde.” 

Ce livre est riche en émotions mais aussi très intéressant par ce qu’il exprime de l’environnement religieux dans lequel Surie évolue. On apprend ainsi énormément de choses sur les traditions et les codes hassidiques qui régissent la vie de chacun. L’utilisation de nombreux mots yiddish, dont on retrouve la traduction dans le glossaire en fin de livre, permet d’être encore plus immergé au milieu de la famille Eckstein. On comprend ainsi qu’il est difficile pour Surie de s’émanciper et d’accepter sa condition de femme enceinte, ses craintes d’être jugée par ses pairs alors qu’elle est grand-mère et que cette grossesse prouve qu’elle continue à avoir une vie sexuelle active. Une grossesse qui vient à la suite du décès de Lipa, son fils homosexuel qui s’est donné la mort et autour duquel elle se pose beaucoup de questions.  

La relation qui s’installe entre la sage-femme qui suit la grossesse de Surie est aussi très touchante et la confrontation de leurs deux mondes très intéressante. Surie finira d’ailleurs par assister la sage-femme et lui apporter son aide notamment pour suivre les grossesses des femmes hassidiques. Cette relation aidera aussi Surie à se confronter à ses peurs.  

Ce livre montre à quel point les secrets peuvent être lourds à porter et les conséquences terribles qu’ils peuvent avoir. Mais il montre aussi la capacité de résistance et de résilience d’une femme qui cherche à trouver une certaine forme de liberté au milieu d’une communauté ultra-religieuse et extrêmement codifiée qui contrôle les vies et les actions de ses membres. 

Si le récit de Goldie Goldbloom est d’une grande sensibilité, il n’est pas dénué d’un certain humour notamment lors du passage de Surie à l’hôpital et dans les scènes qui mettent en évidence le déni de la famille de Surie qui ne perçoit à aucun moment sa grossesse. C’est un magnifique récit qui éveille de nombreux sentiments tout au long de la lecture.   

Division Avenue – Goldie Goldbloom / Traduction de Eric Chédaille (Christian Bourgois Editeur – janvier 2021) 

Publicité

2 commentaires sur “Division Avenue de Goldie Goldbloom 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s