Le café suspendu d’Amanda Sthers  

Jacques Madelin est français et installé à Naples depuis de nombreuses années. C’est une rupture amoureuse qui a conduit ses pas dans cette ville italienne qu’il n’a plus quitté. Jacques est un client assidu du café Nube, tenu par Mauricio qui est aussi son ami. Dans ce café, qui se transmet de génération en génération, Mauricio a conservé la tradition napolitaine du café suspendu qui consiste à payer un café supplémentaire qui sera mis à l’ardoise pour des consommateurs moins fortunés. Pour Jacques, le café Nube est surtout un merveilleux poste pour observer les clients et les habitants de son quartier. Il nous livre ici sept histoires dont il a été témoin ou acteur durant quarante ans. 

Amanda Sthers nous conte ici des histoires suspendues, comme autant d’instantanés de vie. Des histoires de rencontres, d’amour, de jalousie, d’amitié. Quarante ans de vie traversés par des drames ou des instants de grâce. 

“Il y a dans Naples une injonction organique, une boucle de l’Histoire à laquelle on doit se soumettre, une sensation aiguë du destin. On ne peut échapper à ce que cette ville a inscrit dans le livre de notre vie, on doit s’y résoudre comme on s’abandonne malgré la peur dans les bras de l’être aimé.” 

C’est, comme à l’accoutumée chez Amanda Sthers, plein de sensibilité et d’élégance. Chacune de ces histoires nous touche par ce qu’elle raconte de l’humanité à travers les destins singuliers de chacun des personnages. Le regard que jette Jacques Madelin sur chacun d’entre eux est empli de bienveillance et c’est évidemment le regard de l’auteure qu’on voit ici et sa tendresse pour les personnages qu’elle met en scène.  

On retrouvera dans ces récits, l’importance que l’auteure accorde aux corps, notamment avec l’histoire du docteur Chen, mais on la retrouvera aussi facétieuse avec cette apparition un brin surnaturelle d’Elena Ferrante.  

On a envie de s’attabler avec Jacques Madelin ou de s’accouder au bar avec Mauricio et de regarder, à notre tour, défiler toutes ces tranches de vie qui viennent tournoyer au café ou à proximité. C’est plein de vie, de générosité, de plaisirs, de lumière, de charme, de douceur. On est à Naples, au café Nube, durant cette lecture hors du temps.  

Amanda Sthers est décidément une auteure qui sait à la fois se renouveler et conserver ce qui fait tout le sel de ses livres pour garder captif l’attention de son lecteur. Un beau moment de lecture qui donne envie de s’évader ou de filer au café le plus proche !  

Le café suspendu – Amanda Sthers (Editions Grasset – mai 2022) 

5 commentaires sur “Le café suspendu d’Amanda Sthers  

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s