André Gide & Marcel Proust de Pierre Masson

En 1912 Marcel Proust présente son livre qui s’appelle alors Temps perdu à la Nouvelle Revue Française. Ce manuscrit sera finalement édité chez Grasset et connu sous le titre de Du côté de chez Swann.

Ce refus initial, André Gide, alors directeur de la revue, ne se le pardonnera jamais même si finalement le reste de A la Recherche du temps perdu sera bien édité chez Gallimard.

C’est toutefois probablement ce refus qui est à l’origine de l’échange qui s’instaure entre les deux auteurs. Et même s’ils se rencontreront finalement très peu, les lettres qu’ils échangent indiquent sans aucun doute possible l’estime et l’amitié dont est faite leur relation.

« Une question, au moins, subsiste : l’intérêt de Gide pour ces récits de Proust est-il celui d’un Narcisse pour son miroir, ou d’un coupable pour sa victime ? Faut-il parler ici de complicité, ou de culpabilité ? Et précisément, ne se sent-on pas d’autant plus coupable, lorsque la victime est plus proche ? »

L’ouvrage de Pierre Masson est à la fois très érudit et totalement accessible. Pas besoin d’être familier des œuvres de l’un ou de l’autre auteur. Ce qui est exploré ici ce sont plutôt les trajectoires parallèles de deux écrivains qui se ressemblent par bien des aspects mais qui ont aussi de nombreuses différences. Si leur enfance les rapproche, tous deux enfants de la bourgeoisie, séparés seulement par deux ans de différence d’âge, leur approche de la littérature et surtout leur façon d’assumer, ou moins, leur homosexualité est peut-être ce qui les oppose le plus. En effet, si Proust est plutôt frontal dans sa façon de dire l’homosexualité, du moins dans son œuvre, Gide est plus retenu dévoilant à demi-mot. 

Ce livre donne un éclairage très riche sur la relation de ces deux génies en se basant notamment sur leur correspondance et prouve que le dialogue a été dense et régulier même si parfois habité de divergences.

André Gide & Marcel Proust de Pierre Masson (Presses Universitaires de Lyon – mars 2020)

Livre lu dans le cadre de l’opération Masse Critique de Babelio

2 commentaires sur “André Gide & Marcel Proust de Pierre Masson

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s