Le théâtre des nuits de Carl Aderhold

Blanche Beaulieu est comédienne. En cet hiver 1916, elle exerce ses talents sur la scène d’un théâtre de boulevard parisien mais elle vient de s’en faire remercier. Pour survivre, elle se retrouve embarquée dans les petites combines de son amant, Victor. Alors que son avenir semble bien mal engagé, une proposition étonnante lui est faite : se rendre sur le front avec une compagnie de théâtre qui a pour mission de remonter le moral des poilus qui combattent à l’est de la France. Une proposition qui ne se refuse pas, d’autant que cette troupe compte dans ses rangs la grande Sarah Bernhardt. Mais aussi Cécile Sorel et Béatrix Dussane.  

Blanche y voit une occasion de fuir la mauvaise influence de son amant et de peut-être lancer sa carrière.  

J’avoue avoir choisi ce livre pour la présence de Sarah Bernhardt et pour le contexte historique autour de la mise en place de ce Théâtre aux armées.  

La confrontation du monde du théâtre parisien et de ces hommes qui risquent leur vie sur un front particulièrement meurtrier me semblait intéressante à découvrir. Au final, cette partie n’est pas celle qui est la plus développée et je suis restée sur ma faim

Le personnage de Blanche est toutefois attachant et sa volonté de devenir actrice et de conquérir sa liberté donne du corps au récit. Sa rencontre avec Antoine, soldat taciturne et têtu, apporte une touche de romantisme et de luminosité au cœur de la guerre.  

Le mélange de personnages réels et fictifs permet à l’auteur de distiller, sans doute avec un brin d’espièglerie, de vraies anecdotes ou des histoires qui pourraient être vraies. Ainsi, le personnage de Vera Vir interprété  au cinéma par Blanche semble être inspiré de celui d’Irma Vep joué par Musidora dans Les Vampires et probablement constituer un hommage au réalisateur Louis Feuillade. 

Au final, une lecture distrayante mais peut-être moins axée sur le sujet du Théâtre aux armées que je l’avais imaginé. 

Le théâtre des nuits – Carl Aderhold (Editions Stock – janvier 2020) 

2 commentaires sur “Le théâtre des nuits de Carl Aderhold

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s