Lettres à Anne de François Mitterrand

Été 1962, à 46 ans François Mitterrand rencontre à Hossegor une jeune fille de 19 ans, Anne Pingeot. Durant trente-quatre ans elle sera la femme de l’ombre. Et durant toute ces années François Mitterrand lui écrira plus de mille lettres. Ce sont ces lettres qui ont été réunies dans ce volume de 1000 pages et qui donnent un éclairage intéressant et très intime sur cet homme politique contemporain. 

À travers ces lettres, le lecteur découvre un homme sensible et amoureux, une plume qui a le sens de la formule, un homme d’une grande culture. On oublie vite l’homme politique, habile bretteur face à ses adversaires, pour ne retenir que l’homme qui aime sans retenu, confessant son mal être lorsqu’il s’éloigne de la femme qu’il aime, lui relatant ses journée et ses rencontres lorsqu’ils sont séparés, s’épanouissant dans son rôle de père lorsque naît Mazarine. C’est évidemment très intime mais sans que le lecteur ne se sente voyeur pour autant.

« L’importance qu’a pour moi votre présence dans ma vie vous surprendrait. Ou plutôt, la signification de cette présence. Grâce à vous, Anne, mes yeux s’ouvrent à des chemins de splendeur oubliée. »

On comprend en creux (les lettres d’Anne ne sont pas reproduites) que la jeune fille de 19 ans devient peu à peu une femme qui s’impose, qui choisit, loin de la personne effacée qu’on pouvait imaginer tant sa discrétion l’a tenue éloignée de la lumière. Elle est au contraire tout en force et en détermination. Et comment faire autrement face à cet homme parfois un brin manipulateur, qui ne renonce à aucune de ses deux familles tout en poursuivant sa carrière politique ? 

Ces lettres sont un passionnant voyage à la découverte d’une histoire d’amour hors du commun mais aussi à travers des paysages français ou étrangers et à travers une page d’histoire politique qui donne à voir toute la capacité d’analyse de François Mitterrand.

C’est émouvant, poétique, parfois très sensuel, habité par l’incandescence d’un amour absolu. Et surtout à l’ère du texto, quel plaisir que de redécouvrir la beauté de l’échange épistolaire !

Lettres à Anne – François Mitterrand (Editions Folio – novembre 2018)

2 commentaires sur “Lettres à Anne de François Mitterrand

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s