Mon expérience de vendeuse avec La Bourse aux Livres

La Bourse aux Livres, vous connaissez ? Vous avez peut-être déjà croisé ce petit pictogramme d’un B blanc sur fond vert. Cette start-up née en 2020 prend doucement sa place face à des mastodontes que nous ne nommerons pas ici.

Vous êtes sans doute comme moi : vos bibliothèques débordent de livres que vous ne relirez pas mais que, évidemment, il est hors de question de jeter (ça va pas, non !?). Sauf que vous ne savez pas quoi en faire. Pour ma part je distribue : sur mon lieu de travail ou dans les boîtes à livres de mon quartier. Mais ça ne suffit pas encore pour désengorger mes espaces.

Alors j’ai voulu tester un autre mode de recyclage qui me permette à la fois de libérer mes étagères et de savoir que d’autres lecteurs vont avoir le plaisir de découvrir des livres qui m’ont plu.

C’est sur Instagram que j’ai entendu parler pour la première fois de La Bourse aux Livres. Avec une vingtaine de personnes qui y travaillent, La Bourse aux Livres s’est fixée pour objectif de donner une seconde (troisième, quatrième…) vie aux livres. Et cela en réponse à plusieurs préoccupations : écologiques évidemment mais aussi économiques (qui n’a pas déjà renoncé à acheter un livre en format broché ?).

Bref, je trouvais le discours séduisant et je me suis dit “pourquoi ne pas tester”. J’ai donc téléchargé l’application et commencé les opérations. Et il faut dire que c’est d’une simplicité désarmante !

Il suffit de scanner le code barre des livres pour savoir immédiatement à quel prix ils pourront être revendus. Et ce qui est formidable c’est qu’on peut vendre 1, 2, 5, 10 livres en même temps. Une fois cette première étape franchie, il ne reste qu’à mettre les livres dans un carton et à coller le bon d’envoi fourni par La Bourse aux Livres car on ne paye même pas l’expédition des ouvrages. Et là, autre idée de génie, pas besoin d’aller faire la queue à La Poste puisqu’il suffit de déposer son colis dans l’un des 12 500 points Mondial Relay (ça marche aussi à la Fnac).

La Bourse aux Livres nous informe ensuite de la bonne réception des livres. Dès qu’un livre est vendu, on reçoit une alerte et, pas de surprise, le prix correspond bien à celui qui a été indiqué. Tous les gains ainsi enregistrés filent directement dans un porte-monnaie et vous pouvez transférer votre argent sur votre compte très facilement.

Personnellement j’aimerais bien qu’on puisse utiliser ce porte-monnaie pour acheter d’autres livres (bah oui quoi, il faut bien que je remplisse de nouveau mes bibliothèques !) mais si c’est possible je n’ai pas trouvé comment faire.

Si vous avez-vous aussi besoin de faire de la place, ou si vous avez envie de vous faire plaisir à petit prix, n’hésitez pas à aller faire un tour sur le site internet ou à télécharger l’appli.

Publicité

5 commentaires sur “Mon expérience de vendeuse avec La Bourse aux Livres

  1. Merci beaucoup pour ta présentation. J’ai fait du tri, dernièrement, et j’ai trois caisses de livres qui attendent de vivre une deuxième vie. Suite à ton article, j’ai téléchargé l’appli pour la tester.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s