Manhattan Beach de Jennifer Egan

Ma première rencontre avec Jennifer Egan s’est faite à travers son roman Qu’avons-nous fait de nos rêves ? Un livre à l’écriture acérée sur les compromissions que la vie nous impose.

Manhattan Beach-Blog.JPGAvec Manhattan Beach, Jennifer Egan nous transporte aux États-Unis, au cœur de New-York. En pleine période de la seconde guerre mondiale, l’auteur nous décrit une ville peuplée de gangsters où la vie n’est pas particulièrement tendre avec Anna et sa famille.

Jeune femme forte, courageuse et combative Anna ne se laisse abattre ni par l’adversité (le départ de son père, le décès de sa sœur handicapée) ni par les diktats qui gèrent la vie des femmes de son époque. Elle n’hésite pas à jouer avec le feu en nouant une relation avec Dexter Styles, un gangster qu’elle soupçonne de savoir où est son père, ou de s’imposer pour devenir scaphandrier dans cette époque chaotique où les hommes partis à la guerre ont laissé la place aux femmes.

Avec une plume toujours précise et à un rythme qui ne s’essouffle jamais malgré les plus de 400 pages du roman, Jennifer Egan nous dresse le portrait d’une jeune femme au destin tourmenté mais qui fait ses choix et les assume même s’ils doivent s’avérer dangereux ou négatifs.

Un très beau portrait de femme et une intéressante plongée au cœur d’une ville et d’une époque exceptionnelles.

Manhattan Beach – Jennifer Egan (Robert Laffont – Août 2018)

Lecture de la rentrée littéraire, merci à NetGalley France et aux Éditions Robert Laffont

3 commentaires sur “Manhattan Beach de Jennifer Egan

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s