Décembre 2020

Nous voici parvenus, non sans peine, à la fin de cette année 2020 si particulière. A l’heure où j’écris ces lignes, nous sommes même entrés dans le vif de 2021 qui s’annonce aussi un peu compliqué. Espérons que les choses évoluent dans le bon sens.  

Avant de vous proposer le bilan de l’année avec mes coups de cœur, mes déceptions et mes belles découvertes, revenons sur le mois de décembre qui compte 11 lectures et parmi elles un coup de cœur, arrivé à la toute fin du mois comme un cadeau de Noël avec quelques jours de retard.  

(Liens vers les chroniques en cliquant sur le titre) 

Coup de cœur du mois 

Les grandes occasions d’Alexandra Matine 

Les très belles lectures  

La menteuse et la ville d’Ayelet Gundar-Goshen 

Lettre d’amour sans le dire d’Amanda Sthers 

Retour à Martha’s Vineyard  de Richard Russo

Femmes de nazis de James Willie

Les sept ou huit morts de Stella Fortuna de Juliet Grames  

Les belles lectures  

Là où les esprits ne dorment jamais de Jonathan Werber  

Les trois femmes du Consul  de Jean-Christophe Rufin

Minuit dans le jardin du manoir de Jean-Christophe Portes

Les déceptions  

Les garçons de l’été de Rebecca Lighieri 

La traversée de Pyongyang  de Marc Nexon 

Je vous retrouve très vite pour le récapitulatif de l’année 2020 et pour vous dire ce que j’en retiens en termes de lectures.  

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s