Quatre amours de Cristina Comencini 

Piero et Laura, Marta et Andrea. Quatre amis, deux couples qui, à plus de cinquante et après plus de vingt-cinq ans passés ensemble, voient leurs mariages respectifs exploser. Marta a quitté Andrea car elle souhaite retrouver sa solitude. Piero a décidé de partir du foyer conjugal au prétexte qu’il ne se sent plus aimé par Laura, lui qui par ailleurs est infidèle. Comment reprend-on sa vie en main après avoir si longtemps vécu avec le même conjoint et alors qu’on approche de la soixantaine ? Et si c’était l’occasion de se réinventer et de prendre un nouveau virage ?  

Dans un récit sensible et tendre, Cristina Comencini donne la parole alternativement à ses quatre personnages. Le lecteur entre ainsi dans l’intimité de chacun d’entre eux. Si Marta et Piero cherchent à analyser les raisons qui ont fait qu’ils ont eu envie de rompre leurs mariages respectifs, Laura et Andrea doivent faire face à l’incompréhension d’avoir été quittés alors qu’aucun conflit apparent n’habitait leurs couples. Lassitude, besoin d’éloignement, incompréhension ont été les ferments d’un sentiment d’enfermement qui ont conduit à prendre cette décision.  

“Par ailleurs, la possibilité même d’être un « nous » n’existe peut-être plus. Il y a un « je » qui rencontre un autre « je » et ils ne restent toujours que deux « je », un point c’est tout, même s’ils font des enfants et vivent un certain temps ensemble.” 

L’auteure revient aussi sur le passé commun des quatre protagonistes car ils sont amis depuis de nombreuses années et sur leur passé individuel. Elle creuse ainsi l’intimité de chacun d’entre eux pour en extraire quelques secrets qui expliquent les personnes qu’ils sont devenus. S’interrogeant ainsi au fil des pages, Marta, Laura, Piero et Andrea revisitent leurs relations amoureuses et se projettent vers un possible futur à découvrir.  

Même s’il émane de ce roman une certaine mélancolie, Cristina Comencini y insuffle aussi quelques touches d’humour qui allègent le récit, ouvrent des moments de respiration. Chacun se retrouvera dans l’un ou l’autre de ces personnages ou parfois même dans une combinaison des quatre.  

C’est un récit plein de douceur sur la manière de redevenir soi quand on a longtemps vécu en couple, sur la façon d’apprivoiser une solitude nouvelle, sans renier son passé mais en envisageant son avenir différemment, avec sérénité et fermeté.  

Un beau récit sur la complexité des sentiments et leur impermanence.  

 Quatre amours – Cristina Comencini / Traduction Dominique Vittoz (Editions Stock – mars 2020) 

9 commentaires sur “Quatre amours de Cristina Comencini 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s