Témoin de rien de Tom Noti

Jeanne et Gaétane, Jeanne et Simon, Gaétane et Pierre… et leurs enfants. C’est l’histoire d’un duo de sœurs, Jeanne et Gaétane. Inséparables, complémentaires, soudées pour faire front face aux événements. Jeanne et Gaétane ce sont ces deux femmes qui se soutiennent, se comprennent, s’appuient l’une sur l’autre pour avancer malgré la vie, malgré les drames. Jeanne et Gaétane c’est ce lien indissoluble de sororité qui traverse le temps et qui fait qu’elles se comprennent sans avoir à parler.

Que d’émotions dans ce livre qui retrace la vie de ces deux sœurs, de la naissance à la mort en passant par leurs mariages, les naissances, les deuils et les pertes. Le roman accompagne et sublime les souffrances des deux sœurs. Confrontées aux non-dits, aux silences, aux douleurs que l’on tait, les deux femmes et leurs familles devront malgré tout avancer.

“Dans cette cuisine silencieuse, les sœurs ont partagé de longues minutes ce secret sans une parole. Leurs épaules étaient secouées de tout ce poids qui s’allégeait de l’une pour abasourdir l’autre. Il n’y avait pas de mots parce que la peine occupait tout. Une peine opaque, muette et étouffante comme une avalanche meurtrière.”

Si le récit parle beaucoup de Jeanne et Gaétane, il prend aussi le temps d’explorer les conséquences de tous ces silences sur les générations suivantes, les fils et filles des deux femmes qui auront chacun leur manière de répondre au poids familial. Rébellion, fuite, enfermement en soi-même ou au contraire petit feu follet chargé de répondre la joie autour de lui, chacun de ces enfants va endosser un rôle qui le contraint et l’étouffe.

“Les mots, c’est comme une encre indélébile, alors si l’on se trompe, si l’on choisit mal, on ne peut plus rien effacer. Il fallait aller de l’avant, dire seulement des bêtises et passer une main sur les épaules pour protéger du froid des malheurs.”

C’est très finement analysé, écrit avec des phrases ciselées et toujours justes qui montrent avec précision la complexité des sentiments et de l’âme humaine. En fil rouge du récit, on retrouve ce chien présent entre les deux familles qui entend et voit et est le témoin de tous ces riens dont on ne veut et ne peut pas parler. Et chaque personnage sera ainsi le témoin de cette accumulation de riens qui font des vies, qui conduisent à des ruptures, à des événements dramatiques. Le témoin de tous ces riens, c’est aussi le lecteur qui assiste à l’enchaînement implacable des épreuves, aux changements qui vont bouleverser irrémédiablement le monde des deux sœurs si proches et pourtant parfois si seules dans leurs peines.

Oui, ce récit est souvent sombre, triste mais il provoque une telle émotion de lecture qu’on lui pardonne volontiers ce côté noir. Et même si on a très souvent le cœur serré au cours de la lecture on ne que ressentir aussi de l’amour et une petite lueur dans les destins de ces deux femmes. Un rien, sans doute, mais qui laisse au lecteur une impression durable.

Témoin de rien – Tom Noti (Editions La Trace – septembre 2022)

Publicité

3 commentaires sur “Témoin de rien de Tom Noti

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s