La route du lilas d’Eric Dupont

Shelly et Laura ont l’habitude de prendre la route chaque printemps pour suivre l’éclosion du lilas. Ce périple à travers les Etats-Unis est aussi l’occasion d’accueillir dans leur camping-car des femmes en fuite pour leur faire passer la frontière canadienne. Cette fois-ci, leur passagère se nomme Maria Pia. Âgée de soixante et onze ans, elle est partie du Brésil pour se rendre au Canada et plus particulièrement au Jardin Botanique de Montréal où elle a rendez-vous avec Rosa, la fille de celle qui fut sa meilleure amie et son amante. 

Mais ces quelques phrases ne peuvent à elles seules résumer ce livre foisonnant qui fait se croiser passé et présent, et qui nous entraîne du Brésil à Montréal, de Paris aux Etats-Unis sur les traces de personnages féminins réels ou de fiction. On y croise Isabella Preston « la reine de l’horticulture ornementale », Léopoldine la première Impératrice du Brésil, Madame Lemoine dont le nom est encore aujourd’hui celui d’une variété de lilas. Au fur et à mesure du voyage des trois femmes, on en apprend plus sur la vie de Pia et sur les raisons de sa fuite. On rencontre sa fille, Simone, qui a coupé les ponts avec Pia depuis plusieurs années. Et bien sûr on ressort de cette lecture incollable sur le lilas et sur l’histoire du Brésil !  

Très franchement, j’avais un peu peur en ouvrant ce livre de me retrouver face à un road trip mâtiné de feel good. Pas du tout !  

Le parti pris est déjà très original. Lancer ses personnages sur les routes à la poursuite du parfum du lilas et de ses diverses variétés est extrêmement poétique. Imaginer que cette fleur et son odeur puissent provoquer une envie irrépressible d’écrire et de se replonger dans ses souvenirs est pour le moins inattendu.  

« Nous sommes des activistes du lilas. Nous croyons au pouvoir de son parfum pour guider les femmes qui se cherchent. » 

Ce livre est atypique et passionnant. A la fois plein de fantaisie mais aussi de profondeur. S’il recèle de petites pépites d’humour, il est aussi une illustration de la condition des femmes à travers les époques et notamment de la violence qui leur est faite (qu’elle soit physique ou psychologique) et des combats qu’elles doivent mener pour gagner leur liberté. L’auteur met ainsi en parallèle des destins extraordinaires, qu’ils soient réels ou fictifs, et rend un hommage émouvant à ces femmes qui prennent leur vie en main et qui font face. 

C’est un livre riche, dense et plein d’érudition mais qui se lit avec un réel plaisir et dont on tourne les pages avec délectation.  

Je ne connaissais pas Eric Dupont, dont le précédent livre semble avoir eu un grand succès, et je suis ravie de l’avoir découvert grâce à Babelio ! 

La route du lilas – Eric Dupont (Editions Harper Collins – mai 2020) 

6 commentaires sur “La route du lilas d’Eric Dupont

  1. C’est un livre que j’avais sélectionné via cette opération Babelio car il m’avait semblé original, mais je n’ai pas été retenu. Je constate qu’il m’aurait certainement intéressé. Un auteur à découvrir, un de plus ! Merci pour la chronique.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s