Chef de Gautier Battistella 

Paul Renoir est le chef triplement étoilé du restaurant Les Promesses. Alors qu’une équipe de Netflix est présente pour réaliser un documentaire sur cette star des cuisines, Paul met fin à ses jours. Qu’est-ce qui a conduit cet homme de 62 ans, habité par son métier à se suicider ? C’est ce que Gautier Battistella va amener son lecteur à découvrir dans ce récit qui mêle passé et présent.  

On remonte ainsi l’histoire de Paul Renoir, de son enfance passée dans les cuisines de sa grand-mère devenue elle-même une référence culinaire avec son restaurant Chez Yvonne, à ses premiers pas auprès des plus grands jusqu’à l’ouverture de son propre restaurant. On suit en parallèle l’équipe des Promesses qui doit faire face à la disparition de son patron et qui se retrouve écartelée entre la fidélité à un homme qui leur a fait confiance et l’envie de poursuivre leur carrière ailleurs.  

La plongée dans les coulisses de la grande cuisine française est assez intéressante. On y découvre les petites et grandes trahisons, le stress engendré par l’obtention des fameuses étoiles et leur conservation, la difficulté de gérer les équipes et ce qui est une véritable entreprise. 

« Un cuisinier heureux, ça n’existe pas. Ceux qui disent le contraire sont des enjôleurs. Devenir chef, c’est entrer en conflit avec l’univers. Avec les fournisseurs en retard ou qui proposent de la qualité médiocre ; avec sa brigade qui ne travaillera jamais tout à fait comme on le souhaite ; avec sa femme qui ne vous voit jamais assez ; avec son banquier, qui trouve qu’il vous voit trop; avec soi-même surtout, prisonniers que nous sommes tous de nos rêves déçus ou avortés. » 

Evidemment, on ne peut s’empêcher de penser à Bernard Loiseau, qui est d’ailleurs évoqué dans le roman comme le lecteur croisera Bocuse, Ducasse ou Robuchon, ou au suicide plus récent de Marcel Keff. La pression, les luttes incessantes, les difficultés financières, les trahisons ont eu raison de Paul Renoir qui a perdu au fil du temps la passion, l’envie, l’inspiration qui l’animaient jusqu’à présent au profit d’une starisation dévorante. 

C’est extrêmement instructif, plein de personnages fort bien campés et de qui on se demandera qui sont les modèles comme ce critique gastronomique obèse, le bien nommé Gérard Legras. On en apprendra beaucoup sur ce métier d’une exigence folle, qui demande d’énorme sacrifices mais qui procure aussi d’incommensurables plaisirs et qui ne cesse de se réinventer grâce à des génies particulièrement inventifs et dévoués. On suivra avec plaisir l’évolution de la gastronomie depuis les fourneaux d’Yvonne jusqu’à la cuisine moléculaire contemporaine.  

Un conseil toutefois, lisez ce livre le ventre plein car il risque de vous donner de furieuses envies de manger !   

Livre figurant dans la sélection Prix Relay des Voyageurs Lecteurs 2022. 

Chef – Gautier Battistella (Editions Grasset – mars 2022) 

4 commentaires sur “Chef de Gautier Battistella 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s