Transcription de Kate Atkinson

Soyons franche, ce qui me plait chez Kate Atkinson ce sont moins les intrigues que son humour « so british » qui fait souvent mouche. Je ne crois pas avoir manqué un seul de ses livres depuis que j’ai lu Dans les coulisses du musée.

Et soyons toujours franche, la magie a un peu moins opéré avec Transcription et le sourire est venu moins facilement.

En quelques mots. Nous sommes en 1940, Juliette Armstrong se trouve recrutée par les services secrets britanniques pour transcrire les conversations d’un groupe de sympathisants anglais au nazisme. Une expérience lourde de conséquences 10 ans plus tard car un mystère entoure ce qui s’est passé à l’époque.

Toute la première partie, où on suit Juliette dans son parcours d’espionne m’a semblé bien longue. Heureusement, la seconde partie qui traite des années 50 est plus dynamique et drôle ainsi que le retour sur l’année 40 où nous est dévoilé le secret qui a changé la vie de Juliette. Sans compter la révélation finale qui m’a totalement surprise.

Au final, un moment de lecture pas désagréable mais moins enthousiasmant que ce que à quoi je m’attendais.

Transcription – Kate Atkinson (Editions JC Lattès – janvier 2019)

Merci aux Éditions JC Lattès et à NetGalley pour cette lecture

6 commentaires sur “Transcription de Kate Atkinson

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s