Métamorphoses d’un mariage de Sándor Márai

Un homme et deux femmes. L’homme a été marié à ces deux femmes. Péter, Illonka et Judit. Chacun à son tour va raconter son histoire dans un long monologue et va revenir sur la relation qui les lie. Péter et Illonka se sont mariés. Issus du même monde bourgeois, leur union allait de soi. Mais très vite, Illonka a senti une fêlure chez son mari. Elle a compris qu’elle était seule à aimer, que Péter était pris ailleurs. De désillusions en dialogues qui tournent court le couple se délite jusqu’au divorce. De son côté Péter est un être constamment insatisfait, toujours en quête de quelque chose qu’il n’a pas. Et ce qu’il n’a pas, c’est cette autre femme qui occupe tout son cœur et son esprit. Judit, domestique chez ses parents et pour qui il éprouve une attirance irrépressible. Judit pour qui il finira par quitter Illonka et qu’il épousera. Avant de découvrir que cette femme ne l’aime pas mais l’a utilisé pour sortir de sa condition. 

Un jeu de miroir semble donc s’être installé entre Ilonka qui aime Péter sans retour et Péter qui aime Judit sans être aimé d’elle.  

« Deux êtres humains ayant vraiment quelque chose en commun ne peuvent vivre ensemble avec un secret dans leur cœur. » 

Chronique de la déception, de l’échec amoureux, de la solitude et de l’exil ce livre possède une véritable atmosphère. Sans grandiloquence et de manière feutrée Sándor Márai donne la parole à ses trois personnages livrant des vies faites de compromis, de renoncements ou de prises de décisions à la fois courageuses et irrévocables. Des vies conditionnées par une appartenance à une classe sociale, à un sexe, à une époque, à un pays. Mais des vies qui se dévoilent sans far dans ce qu’elle ont de plus magnifiques comme de plus mesquins, ne cachant rien de leurs sentiments et de leurs actes.  

C’est magnifiquement écrit, dans une langue pleine, riche et élégante qui donne toute sa dimension aux récits des trois personnages. Ainsi malgré la longueur des monologues le lecteur n’éprouve aucun ennui, totalement happé par les confessions des personnages. L’aspect historique et politique joue aussi son rôle dans ce roman donnant au lecteur un aperçu de la Hongrie du XXème siècle jusqu’au delà de la seconde guerre mondiale. Un récit d’une grande profondeur qui se lit à plusieurs niveaux.  

Métamorphoses d’un mariage – Sándor Márai (Éditions Le Livre de Poche – mars 2008) 

5 commentaires sur “Métamorphoses d’un mariage de Sándor Márai

  1. L’ambiance, le thème, et le style s’avèrent très tentants ! Je me souviens avoir lu avec beaucoup d’intérêt « Les braises » il y a quelques années. Merci pour le conseil !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s