Piqûres de rappel d’Agathe Portail

Montraguil est une petite ville paisible de Dordogne. Les habitants se connaissent tous ou à peu près, s’apprécient ou non, mais cohabitent assez sereinement. C’est là que le major de gendarmerie Géraud Dambérailh a été missionné pour remplacer temporairement le chef de la brigade, Peramel, hospitalisé. A peine arrivé, le voici confronté à une affaire criminelle peu banale : Hugo Cassague, créateur de la start-up Honey Box a été victime d’une attaque d’abeilles. Mais tout laisse à penser que cette attaque a été provoquée et que Hugo a été assassiné. Et les suspects sont de plus en plus nombreux au fur et à mesure que l’enquête avance !

Voilà une histoire qui se lit sans déplaisir et avec un véritable sentiment de divertissement. Le récit, plus que par l’intrigue, vaut surtout pour la galerie de personnages qu’elle met en scène. Le major Dambérailh est ainsi flanqué d’une tante, Daphné, qui se prend pour Miss Marple et à qui on doit quelques moments assez amusants. Mais la plupart des personnages qu’on croise ont tous un petit quelque chose qui fait qu’on s’intéresse à eux, à leur histoire personnelle, à leurs liens avec la victime. Une victime qui d’ailleurs n’a rien de bien sympathique et qui a su s’attirer de nombreuses inimitiés.

“- C’est toujours comme ça, soupira Louvain qui tripotait les boutons de la ventilation dans l’espoir sans doute de faire baisser la température tropicale qui couvrait sa vitre de buée. On se retrouve toujours avec dix fois trop de suspects qui ont tous en même temps l’idée de venir se balader sur le lieu du crime.”

Dans ce roman, pas de poursuites ébouriffantes (les déplacements se font dans une vieille gimbarde) ou de retournements de situation incroyables. Le récit s’attache surtout aux différents mobiles des suspects, aux secrets qui auraient dû rester enfouis et qui en émergeant ont produit des événements en cascade. L’auteure nous lance sur quelques fausses pistes jusqu’au dénouement qui, s’il n’est pas réellement une surprise est toutefois bien amené.

Piqûres de rappel – Agathe Portail (Editions Calmann-Lévy – janvier 2021)

4 commentaires sur “Piqûres de rappel d’Agathe Portail

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s