Thaï à cœur ouvert de Lucie Delvert 

Jeanne est l’épouse de François qui est diplomate. La nouvelle affectation de François conduit le couple et leur petite fille à s’installer à Bangkok, en Thaïlande. Ils vont ainsi vivre durant trois ans, au rythme d’un pays qu’ils découvrent et qui se remet difficilement du tsunami qui l’a durement touché en 2004. A titre personnel, ils vont aussi devoir affronter un terrible drame.  

Lucie Delvert est elle-même enseignante et femme de diplomate. On peut donc imaginer qu’il y a beaucoup d’elle en Jeanne. Elle nous montre ici une femme à qui le changement ne fait pas peur, ouverte d’esprit et pleine d’empathie.

On suit aussi les petits et grands drames qui jalonnent le travail diplomatique avec parfois des situations amusantes et parfois des situations de détresse totale. On comprend ainsi toute la force de caractère qu’il faut avoir pour faire toujours avec autant d’intérêt un métier particulièrement chronophage et engageant. 

“ Démarrer une langue c’est faire un effort, mais pas seulement celui de l’attention scolaire. C’est accepter aussi de redescendre au niveau intellectuel du petit enfant. La langue même maîtrisée n’est jamais au niveau du meilleur que l’on puisse donner dans sa langue maternelle. On paraît donc toujours moins malin, moins cultivé et beaucoup plus gauche à l’étranger.” 

On suit avec grand plaisir Lucie, oh pardon ! Jeanne, dans les rues de Bangkok, à la rencontre des habitants et des rues de cette ville tentaculaire et dans l’apprentissage des codes d’un pays qu’elle ne maîtrise pas. Au cours du récit on croisera ainsi Catherine Deneuve, Jean Rolin ou encore Jacques Chirac en visite en Thaïlande. Autant de personnalités qui amènent Lucie Delvert à conter quelques amusantes anecdotes.  

En parallèle de ce qui concerne directement le séjour de Jeanne et François en Thaïlande et leur découverte du pays, le couple est confronté à un drame personnel avec l’hospitalisation et l’opération du cœur de la petite Ariane, née en Thaïlande. Une séquence particulièrement émouvante dans laquelle Lucie Delvert décrit très bien toute l’impuissance des parents livrés au corps médical mais aussi toute leur combativité.  

Un joli voyage à faire !   

Thaï à cœur ouvert – Lucie Delvert (Editions Balland – juillet 2020) 

2 commentaires sur “Thaï à cœur ouvert de Lucie Delvert 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s