Rentrée littéraire du groupe Libella

Toujours contraintes par les règles sanitaires liées au coronavirus, les maisons d’édition ont opté pour des présentations virtuelles. Le groupe Libella a choisi de faire plusieurs courtes sessions pour mettre en avant les livres qui seront présents en librairie dès le mois d’août.

Les deux premières sessions ont concerné la nouvelle scène française puis la rentrée étrangère. Dans ces courtes séquences de 15 minutes animées par la journaliste Karine Papillaud, les auteurs mais aussi Vera Michalski, directrice du groupe, les directrices de collection, les éditrices prennent la parole et nous font découvrir la richesse de leur catalogue.

Le lundi 22 juin avait donc lieu le premier « webinaire » qui réunissait Hector Mathis pour son second roman Carnaval (Editions Buchet/Chastel), et Fatima Daas pour son premier roman, La petite dernière (Collection Notabilia – Editions Noir sur Blanc). Deux jeunes auteurs qui semblent avoir des univers très forts. Fatima Daas a d’ailleurs été remarquée par Virginie Despentes qui dit « Ici, l’écriture triomphe en faisant profil bas, sans chercher à faire trop de bruit, dans un élan de tendresse inouïe pour les siens, et c’est par la délicatesse de son style que Fatima Daas ouvre sa brèche. »

Pour la seconde rencontre qui s’est tenue le 29 juin, la rentrée étrangère était à l’honneur avec trois auteurs de trois pays différents (Etats-Unis, Roumanie et Pays-Bas).

Tout d’abord Maya Angelou avec son livre Rassemblez-vous en mon nom (Collection Notabilia – Editions Noir sur Blanc). Cette figure emblématique aux Etats-Unis et dans le monde, à la fois poétesse, écrivaine, actrice et militante continue de livrer ses souvenirs dans cette autobiographie.

Du côté de la Roumanie, c’est l’écrivain Cătălin Mihuleac qui livre un roman entre Amérique et Roumanie où les secrets de familles jouent un rôle essentiel. Ce roman a pour titre Les Oxenberg & les Bernstein (Editions Noir sur Blanc). Il figure déjà dans ma PAL grâce à NetGalley.

Et pour finir, un premier roman best-seller au Pays-Bas et en Europe, Qui sème le vent (Editions Buchet/Chastel) de Marieke Lucas Rijneveld. Un roman très tentant !

Libella regroupe en France les éditions Buchet/Chastel, les Éditions Noir sur Blanc, Phébus, Libretto, Les Cahiers dessinés, Delpire Editeur, les Editions Photosynthèses, Le Temps Apprivoisé, mais aussi la Librairie polonaise de Paris qui se trouve sur le boulevard Saint-Germain.

2 commentaires sur “Rentrée littéraire du groupe Libella

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s