Long Island Story de Rick Gekoski

Été 1953. L’Amérique vit à l’ombre d’une chasse aux sorcières qui visent les communistes. Ben Grossman est avocat pour le gouvernement fédéral et sympathisant socialiste. Ses affinités vont le conduire à devoir quitter Washington avec sa femme Addie et leurs deux enfants, Becca, six ans et Jake, dix ans. Ils se retrouvent tous les quatre chez les parents d’Addie, Maurice et Perle, le temps de prendre un certain nombre de décisions qui engagent leur avenir. 

Mais entre incompréhension, infidélité, rêves non réalisés et non-dits, Addie et Ben doivent faire face au délitement de leur couple. Ont-ils envie de se battre pour le sauver ? Où vont-ils renoncer pour réaliser leurs rêves ? 

Ce livre est la chronique douce-amère d’un couple qui se désagrège, d’une époque chamboulée par un contexte historique qui joue un rôle primordial dans la vie des protagonistes. 

« Elle avait été trahie et voyait difficilement où puiser les ressources ou même la motivation pour envisager de lui pardonner. En tout cas, pas tout de suite. Mais, au fil d’un horizon lointain, se profilait l’image des enfants et le caractère sacré de la famille – non, ce n’était pas ça, plutôt l’impulsion d’une famille en cours de construction. » 

J’ai beaucoup aimé les personnages de cette histoire, jusqu’aux enfants dont les caractères sont assez réussis. 

« A mesure qu’elle marchait, son épuisement se dissipait, elle regardait autour d’elle avec plaisir, observait les écureuils qui détalaient, soulagée de ne plus être en mesure de reconnaître quiconque ni d’être interpellée de manière importune, comme l’avait fait Michelle, pour l’examiner et déceler ses failles. À New-York, on pouvait connaître des gens, beaucoup de gens, mais à ses propres conditions. À New-York, on était libre. » 

Mais j’aurais aimé, en parallèle de l’histoire du couple, un contexte historique mieux expliqué concernant le Maccarthysme et notamment pour bien comprendre les raisons qui poussent Ben à vouloir quitter Washington et qui sont celles à partir desquelles toute la vie de la famille va changer.  

Le tout se lit avec plaisir, même si je ne suis pas sûre que ce roman reste durablement dans mon esprit.  

Long Island Story – Rick Gekoski (Editions Belfond – janvier 2020) 

4 commentaires sur “Long Island Story de Rick Gekoski

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s