Comme une gazelle apprivoisée de Barbara Pym

Ce roman est une fois de plus l’occasion de saluer la belle collection Belfond Vintage et son heureuse initiative de rééditer des romans introuvables ou injustement oubliés.

Quel plaisir de côtoyer Harriet et Belinda Bede, deux sœurs célibataires, charmantes vieilles filles anglaises.

Les deux sœurs vivent ensemble dans une maison bourgeoise au cœur d’un typique village anglais. Tea time, brocantes, messes, réunions paroissiales, invitations à dîner… rythment la vie des deux sœurs, Harriet l’extravertie coquette et Belinda la discrète observatrice.

« Observer les allées et venues des gens dans le village était pour elles un véritable plaisir, et elles avaient attendu ce jour avec une impatience presque enfantine – et en même temps bien compréhensible, puisqu’il y a tant d’aspects dignes d’intérêt dans un départ, pour peu que l’on y assiste sans avoir à éprouver ni regret ni tristesse. »

L’arrivée de deux hommes dans le village va pourtant bientôt venir perturber la vie bien réglée de ce petit monde fermé.

Édité en 1950, ce bijou d’humour est diablement attachant. Il nous emmène au cœur d’une Angleterre disparue, en compagnie de deux dames charmantes et pétillantes.

« Harriet avait toujours imaginé que son époux serait grand et aurait le teint pâle –  d’où son penchant pour les membres du clergé. Des hommes du type de Mr Mold ne pourraient jamais avoir belle allure du haut de la chaire. Et, en fin de compte, qui échangerait l’existence douillette d’une vieille fille à la campagne, toujours assurée de la présence d’un pâle vicaire à choyer, contre les vicissitudes inconnues de la vie conjugale ? »

Un livre tout en légèreté et savoureux comme un scone grâce auquel j’ai passé un excellent moment. Parfait pour les vacances.

Comme une gazelle apprivoisée – Barbara Pym (Editions Belfond – juin 2019) – Lecture faite avec NetGalley

6 commentaires sur “Comme une gazelle apprivoisée de Barbara Pym

  1. J’adore Barbara Pym et ses vieilles filles anglaises des années 1950 dans de petits villages où il ne se passe jamais rien, si ce n’est l’arrivée d’un nouveau vicaire. C’est reposant et de temps en temps ça fait du bien.

    J'aime

  2. J’ai lu Une demoiselle comme il faut de cette auteure et j’ai encore plusieurs livres d’elle à lire ….. J’adore ces ambiances anglaises, l’étude des personnages et de la vie d’un village me détendent…. Vivre la littérature anglaise 🙂

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s