Juin 2021

Nous voilà arrivés au 31 juillet, autant dire que le bilan des lectures de juin est quelque peu en retard !

Un bilan assez faible puisque ce mois est celui où j’ai lu le moins de livres : 6 seulement.

Parmi ces lectures, quel grand plaisir de retrouver la plume pleine de charme de Barbara Pym, de faire connaissance de celle tout en élégance d’Elizabeth Jane Howard, de découvrir le premier roman prometteur de Nicolas Barrois et toute la poésie de Wright Morris.

(Chronique à retrouver en cliquant sur le titre)

La deuxième à droite, et droit devant jusqu’au matin ! de Christophe Pirotte

L’enfant de l’étranger d’Alan Hollinghurst

Chant des plaines de Wright Morris

Les ingratitudes de l’amour de Barbara Pym

Leur dernier été de Nicolas Barrois

Une saison à Hydra d’Elizabeth Jane Howard

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s