Février 2019

Côté lectures …

Le mois le plus court de l’année est aussi celui qui nous a amené quelques prémices du printemps. Mais cela reste un mois hivernal où le cocooning est de mise.

Le mois de février, ce sont 7 livres lus et 2 jolis événements auxquels j’ai pu participer. Un mois court, donc, mais riche de nouveautés avec des romans qui ne m’ont pas déçue.

Parmi ces livres, 5 sont écrits par des femmes et 5 ont pour héroïnes des femmes (et ces deux chiffres ne sont pas forcément en lien !).

Grand plaisir pour moi de retrouver Laurence Tardieu et
son univers si plein de sensibilité avec Nous aurons été vivants aux Editions Stock.

Retrouvailles plus mitigées avec Kate Atkinson chez qui je n’ai pas retrouvé la verve et le côté incisif qui la caractérisent habituellement. Transcription, aux Editions JC Lattès m’a légèrement laissé sur ma faim.

Deux personnages réels inspirent les livres de Paula McLain et Gaëlle Nohant. Respectivement Martha Gellhorn dans La Troisième Hemingway aux Editions Les Presses de la Cité et Robert Desnos dans Légende d’un dormeur éveillé aux Editions Le Livre de Poche. Quel découverte que ce dernier livre chargé en émotions !

Avis mitigé pour le roman de Paula Jacques, Plutôt la fin du monde qu’une écorchure à mon doigt aux Editions Stock. Ma lecture a souffert d’un manque d’empathie pour l’héroïne de ce roman.

Et pour finir deux écrivains aux univers totalement opposés. Philippe Morvan d’abord avec Ours aux Editions Calmann-Lévy. L’histoire d’une prise de conscience, pleine d’humanité. Et Graham Swift qui m’a totalement transportée au cœur de son Dimanche des mères aux Editions Folio. Un récit court et intense.

Côté évènements…

On commence le mois de février avec le Grand Prix des Blogueurs littéraires. Un événement d’une grande convivialité et plein de bonne humeur qui a couronné Olivier Liron et son roman Einstein, le sexe et moi . Un événement qui m’a aussi permis de découvrir la fabuleuse librairie Ici.

On poursuit avec le lancement du très original Un prénom de héros et d’héroïnes de Sarah Sauquet. La soirée, organisée à L’Hôtel Littéraire Le Swann par les Editions Le Robert a été l’occasion de rencontrer une auteure extrêmement chaleureuse et de faire la connaissance de quelques blogueuses littéraires dont Charlotte du blog Charlotte Parlotte et Clémence, alias Un livre par semaine.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s