Ásta de Jón Kalman Stefánsson

AstaVoilà un roman joliment envoûtant, mystérieux, un puzzle au milieu duquel le lecteur plonge sans retenue pour suivre Ásta, héroïne sublime et sacrificielle.

Nous suivons les pensées de Sigvaldi, le père d’Ásta. Peintre en bâtiment, il vient de tomber d’une échelle et pendant qu’il est étendu au sol, lui reviennent les souvenirs de sa vie avec Helga, la mère d’Ásta.

Difficile de résumer ce roman qui nous transporte à différentes époques et retrace différents épisodes de la vie d’Ásta, de ses parents, de ses amours.

« Cacher son amour aux yeux du monde, c’est comme cacher un feu au fond de soi, et ce feu te consume. Jusqu’à te réduire en cendres. Oui, il te consume sans doute jusqu’à ce que tu en meurs.»

Un roman brillant et une plume d’une rare poésie qui nous amènent sur les traces de ce personnage féminin tourmenté, envahi de culpabilité, en quête de pardon et de rédemption et avec lequel on entre immédiatement en empathie.

Roman d’amour, qu’il soit filial, parental, entre sœurs, entre amants. Roman captivant, profond et exaltant. Ásta est de ces héroïnes qui restent en mémoire durablement.

« Il est impossible de raconter une histoire sans s’égarer, sans emprunter des chemins incertains, sans avancer et reculer, non seulement une fois, mais au moins trois – car nous vivons en même temps à toutes les époques. »

Ásta – Jón Kalman Stefánsson (Grasset – août 2018)

Merci à NetGalley France et Editions Grasset

7 commentaires sur “Ásta de Jón Kalman Stefánsson

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s