Juin 2019

Le mois de juin est fini depuis quelques jours, voici donc le bilan lectures et événements qui ont jalonné ces 30 jours.

Il se trouve que j’ai failli vivre un mois exclusivement féminin… et finalement non, un auteur est venu se glisser dans ma liste de lecture de juin à la dernière minute !

Mais ce mois passé a quand même fait la part belle aux auteures avec 6 romans écrits par des femmes. Et parmi les 6, il y en a 4 qui m’ont particulièrement plu.

Côté lecture…

Je me suis laissée totalement embarquer par Summer de Monica Sabolo et la poésie du récit de ce secret de famille.

Le couple de Les 7 premiers jours d’Agathe  Colombier Hochberg est particulièrement touchant, les sentiments parfaitement justes.

L’île aux enfants d’Ariane Bois a suscité chez moi indignation et compassion devant ce secret d’état si bien gardé.

Et pour finir, parmi mes lectures captivantes du mois , il faut citer Tangerine de Christine Mangan. Une histoire de manipulation et de relations empoisonnées qui tient en haleine.

Le mois de juin a aussi amené deux petites déceptions, même si les lectures n’ont pas été désagréables.

Tout d’abord, L’âme du violon de Marie Charvet. J’attendais plus de l’histoire de cet instrument qui traverse les époques.

Puis Le gang de la Tamise de Jessica Fellowes qui m’a laissé sur ma faim. Une enquête pas forcément très palpitante et surtout pas assez de « sœurs Mitford » dans ce récit.

Et pour finir ce bilan lectures de juin, voici l’homme du mois, ou plutôt les deux hommes du mois : Leonard de Vinci, une biographie de Serge Bramly. Sans doute la biographie la plus complète sur le génie italien.

Côté événements…

Encore et toujours des femmes pour ces événements du mois de juin.

Une jolie rencontre avec Ariane Bois dans le cadre des rendez-vous organisés par Babelio. Une auteure littéralement habitée par ses histoires et engagée. Cette rencontre était organisée autour de son roman L’Ile aux enfants.

Côté musique, le concert de Vanessa Paradis à l’Olympia a été un vrai moment habité par la belle énergie et la musique de cette chanteuse touchante et talentueuse.

Côté restaurant, j’ai découvert Maison Sauvage dans le 6ème arrondissement. Un décor atypique, des plats originaux, une ambiance conviviale. Ce lieu a tout bon, sauf le sourire un peu absent de ses serveurs !

Juillet arrive donc, avec le début des vacances et donc un peu plus de temps pour de nouvelles lectures !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s