Ce que je retiens de 2020 (partie 2/3)

Sur une année de lecture et 137 livres lus difficile de ne pas subir quelques déceptions. De la simple déconvenue à l’abandon total d’un roman, la palette est large.

J’ai retenu ici 12 livres auxquels je n’ai pas adhérés, pour lesquels je n’ai pas ressenti d’enthousiasme particulier, dont la lecture m’a parue difficile voire qui me sont carrément tombés des mains (cela m’est arrivé une fois). Encore une fois ce choix est totalement subjectif et ne reflète que mon propre avis.

Civilizations de Laurent Binet

La fille et le rouge d’Anne Brochet

Ceux qu’on aime de Victoria Hislop

Jolis jolis monstres de Julien Dufresne-Lamy

Le rouge n’est plus une couleur de Rosie Price

La chambre des merveilles de Julien Sandrel

Tout le bleu du ciel de Mélissa Da Costa (abandon au bout de la page 180)

Isabelle l’après-midi de Douglas Kennedy

Les fleurs de l’ombre de Tatiana de Rosnay

Les lettres d’Esther de Cécile Pivot

Les sœurs de Blackwater d’Alyson Hagy

La traversée de Pyongyang de Marc Nexon

Pour le prochain rendez-vous, nous explorerons ces livres qui ont été de belles surprises.

11 commentaires sur “Ce que je retiens de 2020 (partie 2/3)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s