Le Serveur de Matias Faldbakken

Le narrateur est serveur au Hills, une institution d’Oslo qui a traversé les âges. Le Hills est régit par un certain nombre de règles immuables et les habitués constituent, pour ainsi dire, une distribution aussi charmante que légèrement désuète.  

Chaque jour le serveur est fidèle à son poste, entouré du Maître d’hôtel, de la Responsable du bar, du Chef cuisinier, d’une serveuse, et d’un pianiste qui joue du matin au soir des airs de Bach ou de Rachmaninov.  

L’arrivée d’une séduisante jeune femme au milieu de cette ronde d’habitués vient pourtant chambouler ce petit univers bien organisé et notamment celui du serveur.  

Ce livre ne vaut certainement pas par son intrigue, quasiment inexistante et dont la fin m’a laissée perplexe, mais bien plutôt par l’enchaînement des saynètes bourrées d’humour qui se succèdent et les portraits hauts en couleur des différents personnages.  

«Le Hills est d’un temps où le cochon était du cochon et le porc du porc, comme aime à dire le Maître d’hôtel – en d’autres termes, le restaurant remonte au milieu du XIXe siècle. Raide dans mon habit de serveur, je me tiens là, comme j’aurais pu le faire il y a cent ans, voire plus. Tous les jours les gens commettent des actes extravagants. Pas moi. J’attends. Je me tiens à disposition. Je circule dans la salle et prends les commandes, je sers et je débarrasse. » 

Le Hills est un endroit hors du temps, que le progrès et les technologies semblent avoir oublié. Les références au téléphone portable paraissent, par exemple, totalement anachroniques dans ces lieux. C’est un restaurant-brasserie où on a envie de s’installer pour prendre un café ou déjeuner, entouré de gens qui apprécient ces espaces restés « dans leur jus ». 

Je me suis laissée séduire par cette ambiance pleine de charme, lentement modifiée par la dose d’absurdité que l’auteur distille au fur et à mesure du récit. 

Un roman original qui marie habilement tradition et modernité

Le Serveur – Matias Faldbakken (Editions Fayard – janvier 2020) 

2 commentaires sur “Le Serveur de Matias Faldbakken

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s