Là où les esprits ne dorment jamais de Jonathan Werber

Jenny Marton est une jeune magicienne qui exerce son art dans les rues de New-York en cette année 1888. Elle vit avec sa mère ainsi qu’avec un lapin et une colombe rescapés de ses tours de magie et se consacre à perfectionner son art. Pour cela, elle ne quitte jamais le livre écrit par son père. Lui-même magicien, il est décédé avant la naissance de Jenny dans la guerre qui opposa les Nordistes et les Sudistes.

Jenny fait bientôt la connaissance de Robert Pinkerton, directeur d’une agence de détectives, qui souhaite la recruter pour démasquer les Sœurs Fox. Qui sont ces femmes ? Leah, Margaret et Kate sont trois sœurs qui depuis plus de quarante ans exercent comme médium et sont à l’origine de l’essor du spiritisme, un mouvement qui a pris une ampleur considérable aux Etats-Unis comme ailleurs dans le monde. Robert n’a qu’une idée en tête : démontrer qu’il ne s’agit que d’une supercherie. Et qui de mieux pour le prouver qu’une illusionniste ?

La jeune Jenny va ainsi se retrouver embarquée dans une histoire aux multiples ramifications qui va aussi l’amener sur les traces de son propre passé.

Sachez-le, si vous ouvrez ce livre, vous ne voudrez plus le refermer jusqu’à être parvenu à la conclusion. Ce roman est absolument captivant. Pas tant par le style de l’auteur qui est assez simple que par l’intrigue très originale. On ne peut qu’avoir envie de démêler les fils de l’histoire pour parvenir à comprendre ce mystère. Comme ces trois femmes sont-elles parvenues à un tel succès, à aimanter ainsi les foules et à essaimer, non seulement dans tout leur pays mais aussi au-delà de leurs frontières. Jonathan Werber rappelle d’ailleurs que de grands intellectuels tels que Victor Hugo ou Edgar Allan Poe ont été adeptes de ce mouvement.

Jenny saura-t-elle trouver le “truc” et d’ailleurs y a-t-il un “truc” ou les sœurs sont-elles réellement capables d’échanger avec les morts ?

“ Tout le monde préfère ce qu’il connait déjà. Maintenant que nous avons parcouru l’intégralité de la planète, les prochaines explorations se feront dans la technologie. Alors oui, ces inventions peuvent partir dans tous les sens, mais vous allez voir que ces petits pas nous mènerons loin.”

L’histoire de ces sœurs, du suspens autour de leurs pouvoirs supposés ou réels et de l’agence Pinkerton lancée à leurs trousses pourrait à elle seule largement suffire à maintenir l’attention du lecteur. Mais Jonathan Werber joue sur plusieurs tableaux en y ajoutant des éléments plus psychologiques comme la rivalité entre Robert et William Pinkerton, les deux frères qui dirigent l’agence de détectives, la relation qu’entretient Jenny avec le souvenir de son père défunt, et les liens entre les sœurs Fox faits de rivalité et de soumission. Des éléments psychologiques qui éclairent le lecteur sur les réactions des différents personnages et sur leur rapport avec le spiritisme.

C’est d’autant plus passionnant que les sœurs Fox ont réellement existé et si Jonathan Werber y ajoute une touche de romanesque, leur vraie histoire est déjà captivante. De la même manière, l’agence de détectives Pinkerton a une base bien réelle.

C’est un roman totalement addictif qui nous emmène dans les coulisses du spiritisme et de la magie, un voyage fantastique au pays de l’illusion. A moins que…

Là où les esprits ne dorment jamais – Jonathan Werber (Editions Plon – septembre 2020)

10 commentaires sur “Là où les esprits ne dorment jamais de Jonathan Werber

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s