Je suis la maman du bourreau de David Lelait-Helo

A l’aube de ses quatre-vingt-onze ans, Gabrielle de Miremont est une maîtresse femme pleine de certitudes et habituée à commander. Rien ne semble atteindre cette femme de tête dont la devise pourrait être “Never complain, never explain”, telle une reine en son royaume. Mais Gabrielle a dans son cœur une force et une faiblesse : … Lire la suite Je suis la maman du bourreau de David Lelait-Helo

Au moins le souvenir de Sylvie Yvert

Que sait-on exactement d’Alphonse de Lamartine ? Au mieux quelques vers appris à l’école (« Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé ») mais qui se souvient qu’il a aussi été un homme politique actif, candidat à la première élection présidentielle en 1848, luttant pour les libertés et admiré par Victor Hugo ou encore George Sand.   Sylvie Yvert rend ici un bel hommage à l’homme … Lire la suite Au moins le souvenir de Sylvie Yvert

Ce que je retiens de 2020 (partie 2/3)

Sur une année de lecture et 137 livres lus difficile de ne pas subir quelques déceptions. De la simple déconvenue à l'abandon total d'un roman, la palette est large. J'ai retenu ici 12 livres auxquels je n'ai pas adhérés, pour lesquels je n'ai pas ressenti d'enthousiasme particulier, dont la lecture m'a parue difficile voire qui … Lire la suite Ce que je retiens de 2020 (partie 2/3)

La part des flammes de Gaëlle Nohant

4 mai 1897, ce qui devait être un événement mondain parisien inoubliable se transforme en un carnage terrible. Alors que duchesses, comtesses, baronnes et princesses sont réunies pour une vente de charité, un incendie se déclare. Le Bazar de la Charité devient alors l’enfer de ces femmes dont plus d’une centaine mourront et dont d’autres sortiront avec des séquelles physiques et psychologiques inguérissables.  C’est de cet événement que Gaëlle Nohant s’empare en s’attachant à deux destins … Lire la suite La part des flammes de Gaëlle Nohant