Eugenia de Lionel Duroy 

Eugenia Radulescu est une jeune et brillante étudiante roumaine. En mars 1935, à l’occasion d’un événement organisé par l’une de ses professeurs, elle fait la connaissance de l’écrivain et dramaturge Mihail Sebastian. Celui-ci, d’origine juive, est violemment pris à parti et blessé par une bande d’étudiants antisémites. Seule l’intervention de la professeure et d’Eugenia les empêche d’aller plus loin.  

Quelques années plus tard Eugenia est étudiante à Bucarest et sa route croise à nouveau celle de Mihail Sebastian. Plutôt entreprenante, la jeune femme devient sa maîtresse et en parallèle journaliste pour une agence de presse roumaine. Mais en ces année troubles où la guerre menace Eugenia se voit vite rattrapée par l’histoire.

Elle sera ainsi le témoin horrifié du pogrom de Jassy, sa ville natale, en juin 1941 qui fera 13 265 morts dont 43 femmes et 180 enfants. Mais elle sera aussi confrontée à l’antisémitisme de son frère, membre de la Garde de fer et à l’aveuglement de ses parents. Elle devra faire face à la violence terrible de certains à l’encontre des juifs puis à l’indifférence de la population quant à leur sort voire à une volonté farouche de nier ce qui s’est passé ou d’en accuser les victimes.  

Préoccupée par le sort de Mihail, Eugenia n’en cherchera pas moins à combattre tous les a priori, à lutter pour la liberté et à comprendre les sources du mal, quitte à se mettre en danger. 

Ce livre est un magnifique portrait de femme sur un fond historique très documenté. Lionel Duroy mêle faits historiques, personnages réels et fictifs dans une fresque passionnante

Pour ma part, ce roman m’a déjà permis de me remettre à niveau en ce qui concerne l’histoire de la Roumanie au cours de la seconde guerre mondiale, coincée entre Hitler et Staline. J’ignorais tout du pogrom de Jassy qui suit de quelques mois celui perpétré à Bucarest et qui fit d’innombrables victimes, mortes dans des conditions terrifiantes. Une partie de la population civile de la ville a d’ailleurs participé à ce pogrom qui décima un dixième de la population de la ville. 

Ce roman m’a aussi permis de faire connaissance avec Mihail Sebastian, auteur roumain devenu un classique et qui trouva la mort en 1945, renversé par un camion.   

« Je ne peux pas réduire ces hommes à leur inhumanité, je dois dire aussi de quelle façon ils sourient à leur femme, avec quelle tendresse ils caressent les cheveux de leurs enfants, car sinon ce serait feindre de les comprendre alors qu’en vérité ils nous confrontent à quelque chose d’inexplicable. » 

Ce livre est particulièrement intéressant pour tous les sujets qui sont autant d’interrogations dans l’esprit d’Eugenia. Comment son frère et elle-même, élevés par les mêmes parents peuvent-ils être aussi différents dans leur mode de pensée ? Comment peut-on en arriver à haïr autant un peuple au point de souhaiter sa disparition voire de participer à son assassinat ? Comment un pays peut-il se laisser aveugler par les discours de ses dirigeants et les croire sans discernement ?

La démarche d’Eugenia est assez originale car plus que la parole des victimes, elle cherche à recueillir celle des bourreaux pour comprendre les mécanismes de la haine et de la violence. Je ne suis pas sûre que le livre nous donne les réponses mais, à travers Eugenia, il nous amène à nous pencher sur nos propres sentiments et nos modes de pensée. 

Un magnifique roman salué par le prix Anaïs Nin 2019 qui « récompense une œuvre qui se distingue par une voix et une sensibilité singulières, l’originalité de son imaginaire et une audace face à l’ordre moral. » 

Eugenia – Lionel Duroy (Editions J’ai lu juillet 2019 / Éditions Julliard – mars 2018) 

A lire aussi, ma chronique du livre de Lionel Duroy, L’Absente (Editions Julliard)

5 commentaires sur “Eugenia de Lionel Duroy 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s